skip to Main Content
Le Ciblage Publicitaire à La Télévision Arrive En Juillet 2020

Une fois n’est pas coutume, je suis tombé sur un article qui m’a fait bondir. J’ai découvert l’existence d’un décret qui devra être validé en juillet prochain et qui permettra aux annonceurs de diffuser des publicités ciblées sur toutes les télévisions Françaises. Comme d’habitude, histoire de faire passer la pilule, selon les parlementaires qui tentent de rassurer, c’est un système « très encadré ». Usagers du net, nous connaissons tous ce qu’est le ciblage publicitaire et celui-ci arrive directement sur les télévisions pour fêter les 30 ans du CSA, rien que ça ! Les premiers tests devraient commencer dès la rentrée suivi d’une entrée en vigueur en 2021. Tout comme sur le Web, la publicité ciblée consiste à échanger les spots généralistes par des spots ou annonces personnalisés, plus « adaptées » aux habitudes de consommation des téléspectateurs avec au bout un objectif totalement commercial.

Un système « très encadré » et « contractuel » ?

les critères pour pouvoir remplacer les pubs seront majoritairement géographiques et encadrées pour être  » transparent » aux yeux des téléspectateurs. Le choix des pubs et sa distribution seront assurés par les opérateurs eux-mêmes, sur la base des données de navigation et de consommation audiovisuelle de la box. Orange, Bouygues, Free, etc., devront s’attendre à une grosse augmentation de la charge de leurs serveurs. Toutes les publicités ne seront pas impactées et le volume sera contraint; pas plus de deux minutes par heure de spot, soit infime par rapport au temps passé devant l’écran. Par contre en théorie, ce système pourrait ne pas générer un seul souci de latence (ping) car les pubs seront chargées sur les box. Rassurez-vous, seules les dernières box, dîtes « éligibles » pourront accepter ce système de flicage.

J’ai lu « éligibles », pourrons-nous annuler ?

Virginie Dremeaux, directrice marketing produits et offres médias chez Freewheel nous rapporte que le terme « éligible » est super important car, rien ne pourra se faire sans le consentement « éclairé » de l’utilisateur. Toujours selon Virginie Dremeaux, tout sera anonymisé et conditionné par un contrat en bonne et due forme, basé sur des données fiables contrairement à la pub ciblée sur le Web. Pour finir, Virginie envoie le coup de grâce qui va bien, « C’est une relation nouvelle qui va s’ouvrir entre les utilisateurs et les opérateurs. Les informations collectées seront précieuses parce que fiables. Elles seront contractuelles et pas déclaratives comme c’est le cas sur le Web avec des réseaux sociaux, par exemple.« 

En conclusion, je trouve que ce décret est une fois de plus une régression au sein même de notre société. Consommer à tout va et surtout n’importe comment nous mènera au mur. Imaginez si demain vous avez le choix entre un forfait mensuel Fibre ou ADSL gavé de pubs et gratuit, et un autre forfait Fibre ou ADSL sans aucune pub mais super cher, vous faites quoi ?

Je ne suis pas du tout télévision, cela fait plus de vingt ans que je ne donne plus une seule seconde de ma vie à cette boite passive et abrutissante. Par contre si demain je dois me taper des pubs ciblées pour avoir mon accès Fibre je peux vous assurer que je vais faire chauffer la chaîne Dorcel ou tout autre chaîne Tv dans le style 🙂 

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher