skip to Main Content
L’Union Européenne Prépare Une Base De Données Biométriques De Plus De 400 Millions De Personnes

Scandalisé par deux articles sérieux que j’ai pu lire en ligne, il fallait que j’en parle car là ils dépassent les bornes. Figurez-vous que l’Union Européenne est en train de mettre en place un gigantesque fichier biométrique qui regroupe les photos des visages liées aux empreintes digitales de plus de 400 millions de ressortissants. Comme d’habitude, au nom d’une fausse insécurité, on vous sucre votre liberté. Donc, selon ces gus non élus qui décident pour nous, ce projet devrait permettre de sécuriser les frontières de l’UE et toujours selon les mêmes gus, permettre de lutter contre l’immigration clandestine ainsi que la criminalité transfrontalière. J’ajoute en passant que durant les vagues de réfugiés politiques, l’UE n’a strictement rien fait contre les trafiquants d’être humains pourtant bien identifiés par des dizaines de services secrets au monde.

Qui va gérer cette immense base de données ?

Cette base de données sera gérée par l’Agence Européenne pour la gestion opérationnelle des systèmes d’information à grande échelle au sein de l’espace de liberté, de sécurité et de justice (EU-LISAI). Vous remarquerez qu’ils osent utiliser le mot liberté dans un projet de flicage de masse, ils ne se cachent plus c’est lamentable. La CNIL ne peut rien faire même si je pense qu’elle ne ferait rien si elle pouvait, tout est tellement corrompu dans ce pays et cette Europe. Ainsi, pour revenir au sujet, quand vous arrivez aux frontières, le système va faire une comparaison entre les ressortissants d’un pays tiers et la base de données pour vérifier les identités. Dans le cas où vous n’êtes pas encore dans la base de données biométrique, vous devrez vous prêter au jeu et vous laisser prendre en photo et poser vos doigts sur un appareil qui va relever vos empreintes digitales.

C’est hallucinant ce truc ! Ça démarre quand ?

Le fichier devra être actif pour 2022, il devrait permettre aux autorités de « décider de l’entrée de 800 millions de ressortissants de pays tiers au-delà des frontières occidentales ». Ils ont tout de même osé, une fois de plus, précisé que ce système n’est pas un système de reconnaissance faciale et qu’il n’intègre pas un balayage de la foule. Pour eux, il s’agit tout bêtement d’un programme de regroupement d’informations, rien de plus. Vous savez aussi bien que moi que si l’Europe est capable de casser volontairement un pays comme la Grêce, ils sont parfaitement capables de balancer leur base de données dans un programme de traçage d’individus par l’image.

Qui participe à ce macabre projet ?

Là aussi, belle surprise qui ne surprend plus ceux et celles qui font des recherches sur le net. Ce sont deux sociétés Françaises, Idemia et Sopra Steria qui « ont été choisies » pour concevoir ce système, un des plus grand en la matière. Même les Chinois ont un doute, c’est vous dire ! Ces deux boites Françaises vont toucher 302 millions d’Euros net pour ce contrat-cadre de 4 ans, avec l’option d’aller jusqu’à 6 années. Les deux sociétés ne sont pas débutantes en la matière. Je vous invite à voir qui les gouverne et qui les finance, vous allez être surpris. Ce que j’avance n’est pas du complotisme, il s’agit de faits, que l’on soit d’accord ou pas, cela ne change pas les fais. Ces deux sociétés sont à l’origine de la mise en place de gros projets comme par exemple le système d’information Schengen (SIS) ou encore le système d’information des visas (VIS).

Cette Europe dictatoriale nous a plongé dans une austérité sans nom, elle nous a ôté notre souveraineté depuis 2008 (traité de Lisbonne) et, en passant d’autres éléments importants, comme le cassage de notre droit du travail, etc. De plus, notre pays, comme d’autres (ex : Italie, Espagne), possède un taux de chômage assez fort tout de même. En réponse à cela l’UE veux fliquer les gens ! Cherchez l’erreur ! 🙁 

(Sources : 1 et 2)

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher