skip to Main Content
Ils Ont Encadré Les Trottinettes !

C’est autour de ce titre volontairement un peu racoleur que je viens vous annoncer que l’usage des trottinettes est enfin défini et encadré par la loi. Un décret paru le 25 octobre dernier au journal officiel est venu fixer des règles concernant la circulation des engins de déplacement personnel. Dans cette liste figurent bien entendu les trottinettes électrique mais aussi, accrochez-vous bien, musculaires (gné?); le législateur a l’art de se compliquer un peu la vie je trouve, pourquoi ne pas avoir pris le terme « manuel » qui est le contraire de électrique ? Je ne veux pas faire mon rabat-joie mais un vélo va-t’il devenir un vélo « musculaire » ? En tout cas cet encadrement se faisait sérieusement attendre car comme d’habitude il faut avouer que les gus en trottinette faisaient vraiment n’importe quoi…

Alors ? Ça donne quoi ce décret ?

Pour commencer, ce décret encadre l’usage des trottinettes en précisant leurs caractéristiques techniques, leurs espaces de circulation et surtout l’âge du conducteur. Le texte, que je vous conseille de lire soigneusement, entre en vigueur en partie maintenant et l’autre partie en juillet prochain (2020). Ce texte modifie le code de la route et s’adresse aux usagers, aux collectivités territoriales et aux forces de l’ordre. Son but, « définir les caractéristiques techniques et les conditions de circulation des engins de déplacement personnel », motorisés ou non motorisés, présentés comme de « nouvelles catégories de véhicules ».

Pour les trottinettes, le texte prévoit que les engins de déplacement personnel motorisés ne peuvent transporter qu’un seul conducteur âgé d’au moins 12 ans. Le conducteur est interdit de pousser ou tracter une charge ou un véhicule ou de se faire remorquer par un autre véhicule. Et la suite ne va pas plaire aux heureux possesseurs de trottinettes électriques car il rend passible d’une amende qui peut atteindre 1500€ (3000€ en cas de récidive) quiconque roule avec une trottinette motorisée conçue pour dépasser les 25 km/h.

Casque et gilet jaune obligatoire hors agglomération

Le décret vous dicte aussi comment être équipés pour pouvoir jouir de votre super trottinette devenue un vulgaire escargot au niveau vitesse. Il prévoit aussi les espaces où vous pourrez circuler en agglomération et hors agglomération. Le port du casque et du gilet jaune est obligatoire dans le cas exceptionnel où l’usage de votre trottinette est autorisé sur les routes hors agglomération. En ville, votre trottinette doit rester sur les pistes cyclables si il y en a bien entendu. Rouler sur le trottoir sera en principe interdit mais pourra être exceptionnellement autorisé. Inutile de rappeler qu’il y a déjà eu des morts suite à des accidents de trottinette à Paris, Reims, pas de calais, etc…

Une fois de plus je trouve tout cela hypocrite et lamentable. Je suis pour les règles mais contre la répression car elle n’apprend rien à personne. Pourquoi ne pas mettre en place des campagnes de prévention pour apprendre à partager la route urbaine avec les trottinettes ? Pourquoi ne pas envoyer à chaque foyer un livret exprimant les risques du pilotage d’un tel engin ?… Bref, c’est toujours pareil, le but étant le fric et rien d’autre allant jusqu’à oublier le fondamental de l’homme à savoir le contrat moral qu’il a envers une société.

Source du décret au journal officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher