skip to Main Content
Coronavirus / Covid-19 : Des News Rassurantes Et Sérieuses !

Vous êtes beaucoup à paniquer devant votre télévision concernant le Coronavirus / Covid-19. Je ne sais pas pourquoi les médias commercent avec la peur mais tout ça à l’air de bien leur profiter pour garder les gens devant. Ces mêmes médias racontent tout et n’importe quoi sur ce virus voir même inventer des pseudo spécialistes pour appuyer leurs histoires à dormir debout. Bref, par rapport à tout ce bordel qui profite bien au gouvernement pour faire passer ses lois ou réformes sous le silence le plus total, j’ai décidé de faire un point important histoire de rassurer tous ceux et celles qui lisent mon blog. Mon intérêt est de vous transmettre des informations fiables et vérifiées pour vous permettre de vous organiser et surtout pour éviter de céder à la panique pour traverser cette épidémie.

Tout d’abord il est important de savoir de quoi on parle, qu’est-ce qu’un Coronavirus ?

Les coronavirus forment une famille de virus variés qui peut infecter aussi bien l’homme que l’animal (Chat, chien, etc.). Leur nom signifie « virus en couronne » ou « virus circulaire » et vient du fait qu’ils possèdent tous un aspect en forme de couronne lorsqu’ils sont observés au microscope. Les coronavirus ont été identifiés pour la première fois chez l’humain dans les années 1960. Il s’agit de virus causant des maladies émergentes, c’est-à-dire des infections nouvelles dues à des modifications ou à des mutations du virus. Les coronavirus humains causent principalement des infections respiratoires, allant du rhume sans gravité à des pneumopathies sévères parfois létales chez les personnes à haut risque. Ils peuvent aussi s’accompagner de troubles digestifs tels que des gastro-entérites. Le temps d’incubation, durée entre l’exposition au virus et à la manifestation des premiers symptômes, est évalué entre 10 et 14 jours.

A l’heure ou j’écris ces mots, La situation est-elle devenue plus sérieuse en France ?

Oui. La semaine dernière, la France comptait 3 foyers épidémiques. Aujourd’hui, il y en a beaucoup plus sur l’ensemble du territoire et plusieurs départements ont totalement fermé leurs écoles et crèches pour une durée de 2 semaines. La France est actuellement le 3ème pays le plus touché par l’épidémie, après la Chine et l’Italie. L’OMS a créé une carte interactive pour suivre en détail l’épidémie, cette carte est disponible ici.

Quelle est la gravité de la situation ?

Tout d’abord, il n’y a aucune raison de paniquer. Parmi les personnes touchées, entre 97 et 99% des gens guérissent. En réalité, le pourcentage de guérison est peut-être plus élevé, car une partie des personnes touchées ne développent aucun symptôme et donc ne sont pas comptabilisées dans les statistiques. Je vous rappelle que les symptômes sont semblables à ceux d’une grippe : fièvre, toux, difficultés respiratoires. Dans la plupart des cas, les symptômes peuvent être soignées et vont disparaître au bout d’un certain temps et la personne va guérir. Cependant, pour les personnes âgées qui ont des soucis de santé et celles qui ont des problèmes respiratoires graves, tout comme la grippe saisonnière il peut y avoir des complications. Dans ce cas, l’hospitalisation peut être nécessaire, et là aussi, la majorité des personnes guérissent. Dans des cas très rares, le décès est possible, et c’est pour cela qu’il est recommandé de ne pas rendre visite aux personnes âgées ou à risque, et d’être extrêmement précautionneux.

Comment attrape-t-on le coronavirus ?

Il existe 2 façons d’attraper le coronavirus :

  • Soit via les postillons d’une personne porteuse du virus (toux, éternuement).
  • Soit en touchant un objet contaminé (table, téléphone, vaisselle) et en portant la mains à sa bouche, son nez ou ses yeux.

Lorsque vous y êtes attentif, éviter les postillons reste assez simple. En revanche, éviter de porter la main à sa bouche est très difficile, c’est pour cela qu’il vous est recommandé de vous laver très régulièrement les mains.

Les gestes barrières sont-ils efficaces ?

Tout d’abord, il est important que vous sachiez que la situation est sérieuse car le virus se propage très vite, qu’il est mortel pour de rares personnes, et que nous avons tous la responsabilité de limiter sa propagation. Vous pourriez tout à fait être porteur du virus sans développer les symptômes, et dans ce cas vous pouvez contaminer d’autres personnes. Donc les gestes barrières vous protègent et protègent les autres. Un sondage IFOP récent nous informe que 75% des Français continuent de se serrer la main et plus de 90% continuent de se faire la bise, ce qui n’est pas une bonne nouvelle par rapport aux gestes barrières.

Quels sont les gestes barrières ?

Si vous n’êtes pas dans une zone à risque

  • Se laver les mains très régulièrement.
  • Tousser ou éternuer dans son coude.
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique.
  • Porter un masque quand on est malade (sur prescription médicale).

Si vous vous trouvez dans une zone où circule le virus ou si vous en revenez

  • Surveillez votre température 2 fois par jour.
  • Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…).
  • Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution Hydro-alcoolique.
  • Évitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…).
  • Évitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…).
  • Évitez toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…).
  • Travailleurs / étudiants : vous pouvez retourner travailler en l’absence de symptômes.
  • Les enfants, collégiens, lycéens peuvent être envoyés à la crèche, à l’école, au collège ou au lycée.

Je vous laisse être créatif pour trouver de nouvelles façons temporaires de dire bonjour à vos proches ou collègues de bureau…

Que dois je faire si je ressens les symptômes ?

En premier lieu, ne vous rendez pas aux urgences ni chez votre médecin généraliste. Vous risquez d’engorger les lieux, d’attraper le virus ou alors de le transmettre. La consigne officielle est d’appeler le 15 (le SAMU). Cependant, la ligne est surchargée et je vous recommande d’appeler seulement si votre état est critique. N’appelez pas dès le premier éternuement, car d’autres personnes dont la situation est plus grave n’auront pas accès au service.

Comment se soigner ? Y a-t-il un vaccin ?

Non, il n’y a pas de vaccin. Bien que des tests soient en cours, il ne sera probablement disponible que dans un an. Cependant, il est possible de traiter les symptômes avec les médicaments existants ou dans le cadre d’une hospitalisation. Je tiens surtout à vous rappeler que 97 à 99% des gens en guérissent.

Faut-il faire des provisions de nourriture ?

De nombreuses images d’étals de supermarché vides sont visibles sur les réseaux sociaux, donc cette question est légitime. Je pense qu’il est raisonnable d’avoir classiquement des provisions chez vous (pour tenir 2 / 3 semaines si nécessaire). Même si un scénario extrême de confinement devait se produire, il faut se calmer un peu car il n’y aurait pas de famine. Par exemple, dans le cas de la Chine qui a connu le plus de cas et des mesures de confinement extrêmes, la population n’a jamais manqué de nourriture. Au contraire, les chinois ont plutôt brillé par leur créativité pour occuper leur temps à la maison. Par conséquent, je vous recommande de faire habituellement vos provisions, mais sans vider les rayons des magasins.

Quelle sera la suite des événements ?

Une bonne nouvelle est apparue ces derniers jours : la Chine qui était le pays le plus touchée voit son nombre de cas rapidement diminuer. Elle est donc en train de sortir de l’épidémie. En France, nous n’en sommes pas encore là, mais nous y arriverons. En attendant, tout l’enjeu est de ralentir le développement de l’épidémie pour que tout le monde ne soit pas malade en même temps, et que les services de santé puissent soigner tout le monde. Le schéma ci-dessous vous montre l’intérêt de ralentir le déploiement du virus.

Lorsque vous respectez les gestes barrière et que vous limitez vos déplacements, que vous n’allez pas aux urgences sans nécessité absolue, vous contribuez à ralentir la propagation du virus. Vous êtes en quelque sorte un héros ! 

Source : Wemind

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher