skip to Main Content
ZOOM Sur Franck Sonnet (Photographe)

Chaque mois, j’ai décidé de vous présenter une personne qui a son rôle à jouer dans le domaine de la communication écrite ou Web. Le domaine est vaste et les acteurs souvent derrière la scène, c’est pourquoi il est à mon sens, important de les mettre en lumière via une rubrique de mon site.

Cette rubrique, intitulée « ZOOM« , sera publiée mensuellement et sera tournée autour d’un interview mené par mes soins. N’étant pas ceinture noire en interview, n’hésitez pas à me faire vos retours constructifs pour que je puisse améliorer mon « ZOOM » mensuel, je compte sur vous !

Ce mois-ci nous allons parler photographie avec Franck Sonnet, Franck et moi avons déjà collaboré sur divers projets, son professionnalisme et sa « patte » photographique m’ont bien impressionné. En 10 années de free-lance j’ai rencontré pas mal de photographes, professionnellement Franck Sonnet est pour moi celui qui s’avère être le plus perfectionniste d’entre eux…

Bonjour Franck, merci de prendre sur ton temps pro pour m’accorder cet interview.
Avec plaisir, merci à toi de me donner une nouvelle occasion de parler de mes travaux.

Comment et quand a débuté ton histoire avec la photographie?
J’ai toujours eu un appareil photos entre les mains finalement, mais la prise de conscience est venue lors d’un été grâce à mon cousin, j’avais 18 ans. Étrangement, j’ai trouvé que la photo était quelque-chose d’évident et ça répondais à un imaginaire de vie, là j’ai commencé à me projeter…

Quel matériel utilises-tu ?
Le matériel… je crois que j’ai tout essayé ou presque, j’étais devenu un accro du matos, curieux, il fallait que je teste tout ! (rires). Les années ont passé et j’ai lâché prise avec ça, ce n’est finalement qu’un outil pour la réalisation d’une image ou d’une commande client. Depuis quelques années je travaille exclusivement avec du Canon et du Hasselblad.

Qu’est ce qui t’intéresse dans l’acte photographique? Que recherches-tu exactement à travers cet art ?
L’acte photographique…Finalement c’est plus un prétexte à la rencontre, à la curiosité, ma recherche évolue au fil des ans, je ne me consacre à mes travaux personnels que depuis peu de temps, c’était d’abord un métier et cela redevient une passion. Je commence à laisser plus de place aux envies, aux émotions.

[image url= »https://www.carminbook.com/wp-content/uploads/2013/09/IMG_0089.jpeg » title= »Franck Sonnet » alt= »Franck Sonnet » alignment= »center » margin_left= »0″ margin_right= »0″ margin_top= »0″ margin_bottom= »0″ shadow= »7″ width= »600″ height= »600″]

Quel est ton style photographique ? Quels sont tes sujets de prédilection ?
Mon style de photo… Je ne sais pas si j’ai un style bien particulier, une « patte » bien ancrée, bien particulière. J’avoue que je ne me suis pas trop posé la question. Cependant il est vrai que j’ai une préférence pour photographier mes concitoyens, faire mon maximum pour mettre du sens dans les images et pas forcement des choses trop propres, trop léchées. Ce que je recherche avant tout autre chose c’est de donner une âme et de la sincérité à mes prises de vues.

Tu as réalisé de nombreux portraits, pourquoi cette attirance pour ce type de travaux ?
J’aime beaucoup réaliser ce genre d’image, en général j’ai très peu de temps pour le faire et il faut être à l’écoute de son modèle. Chaque portrait à sa petite histoire, c’est un vrai moment d’intimité partagée et de confiance, un peu comme une pause sur l’échelle du temps. j’essaie d’aller chercher chez mes modèles un petit quelque-chose de personnel, de la simplicité; un instant de vérité capturé et figé dans le temps.

Gères-tu personnellement tes shoots ?
Oui je gère tous de A à Z, tous mes travaux sont préparés à l’avance pour éviter les mauvaises surprises et pouvoir pleinement me concentrer sur l’essentiel, mon métier. Par contre pour mon travail perso je prends souvent le contre pied, je préfère que tout se joue au « feeling », la simple idée de me remettre en « danger » me confronte à diverses situations dans lesquelles je dois improviser, laisser place à la vie et à ses aléas dans le but d’obtenir au final des clichés criants de vérité.

Quel type de traitement utilises-tu pour tes clichés ?
J’ai toujours eu un goût plus prononcé pour le Noir et Blanc. Je n’applique pas de traitements particuliers à mes photos, j’essaie justement de passer le moins de temps possible derrière l’ordinateur pour des retouches car pour moi tout doit être fait à la prise de vue…

[image url= »https://www.carminbook.com/wp-content/uploads/2013/09/IMG_0088.jpeg » title= »Franck Sonnet » alt= »Franck Sonnet » alignment= »center » margin_left= »0″ margin_right= »0″ margin_top= »0″ margin_bottom= »0″ shadow= »7″ width= »600″ height= »600″]

Quel est pour toi le photographe incontournable, ta source d’inspiration?
Ma source d’inspiration…Là aussi cela évolue avec le temps. En démarrant j’étais très fan de Jean Francois Jonvelle, il m’a longtemps inspiré et continue pour d’autres choses que la photo. J’ai eu la chance d’être son assistant et c’est comme ça que nous sommes devenus très proches… J’aime beaucoup aussi Patrick Demarchelier, Russell James, Marc Lagrange, Helmut Newton, Nicolas Guerrin et beaucoup d’autres encore…

Que penses-tu du métier de photographe ? Quels en sont les difficultés ?
Notre métier a énormément changé depuis ces dernières années, il semble beaucoup plus accessible qu’avant et fait rêver plus de gens qu’auparavant. Ainsi beaucoup s’autoproclament « Photographes », et c’est pénible de voir des travaux bâclés par le manque certain d’expérience derrière un objectif. Comme dans énormément de domaines je crois qu’il y a beaucoup de prétendants et peu d’élus. Notre métier implique que nous soyons à la fois des comptables, des gestionnaires, des administratifs, des juristes, des commerciaux et pour finir des photographes…

Quels conseils donnerais-tu à un jeune photographe qui souhaiterait démarrer ?
Je pense que le meilleur parcours consiste à faire des études de commerce, de gestion et de partir à l’étranger travailler comme assistant pour un bon photographe.

[image url= »https://www.carminbook.com/wp-content/uploads/2013/09/P0I7531V3.jpeg » title= »Franck Sonnet » alt= »Franck Sonnet » alignment= »center » margin_left= »0″ margin_right= »0″ margin_top= »0″ margin_bottom= »0″ shadow= »7″ width= »545″ height= »600″]

Quel est ton prochain projet?
Mon prochain projet, celui qui me tiens le plus à cœur est personnel, une exposition de mes travaux est en préparation 😉

J’aime beaucoup tes travaux, je n’hésiterais pas à venir voir ton expo et pourquoi pas à écrire un article dessus.
Tu es le bienvenue, exceptionnellement tu pourras même prendre des photos 😉

Vous pouvez retrouvez tous les travaux pros de Franck Sonnet sur le site de son studio : Studio Nelson
Pour les travaux photo perso, rendez-vous sur : Francksonnet

[social_essentials]

Cet article comporte 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher