skip to Main Content
Référendum Sur La Privatisation D’ADP : Foutage De Gueule ?

Plus le temps passe et plus je me rends compte que la démocratie devient de plus en plus un concept. En quelques années seulement, dêmos (« peuple »), kratos (« pouvoir ») plus simplement connus sous le nom de démocratie, s’est plus qu’éloigné de sa définition première. La cause ? Des médias de masse appartenant directement à des financiers qui diffusent à longueur de journée la « parole des dieux ». Ces médias écrits, télévisés et radiophoniques détenus par des grands patrons représentent 95% des médias de la France. Ok mais, le service public dans tout ça ? Hé bien c’est assez facile de constater que les médias du service public qui, ont pour mission première d’informer la population, surfent exactement sur les mêmes tendances que les médias privés. C’est à se demander si, en exemple, France Télévision a clairement oublié que c’est le peuple qui la finance. Bref, cette introduction est importante pour la suite de mon article car je pense très sincèrement que nous sommes vraiment pris pour des « lapins de 3 semaines », pardonnez l’expression. Pour ceux qui sont encore septiques sur l’impartialité des médias de ce pays, je vous ai mis à disposition une carte (à jour) qui relaie très clairement l’appartenance des médias à des financiers; cette carte a été faite et est mise à jour par les journalistes du Monde Diplomatique.

La privatisation de l’aéroport de Paris, quel rapport avec les médias ?

Depuis maintenant plus de trois mois, à l’heure où j’écris cet article, j’ai fait le tour et j’ai, comme une multitude de personnes, constaté qu’aucun média ne parle de ce référendum soumis au vote du peuple Français. Mis à part la mise en ligne d’un site complètement pourri et gavé de bugs et l’omerta sur ce sujet, ce gouvernement cherche vraiment à ce que le peuple ne puisse pas une nouvelle fois donner son avis sur une question hyper importante. Il s’agit là, sans rentrer dans les détails, d’un gros don d’un bien public (notre patrimoine à tous) à des sociétés privées.

Ne regardant pas la télévision depuis plus de 20 ans, j’ai passé plus d’un mois à questionner des gens sur la question et il s’est avéré que les réponses que j’ai obtenu sont accablantes. Pour faire simple, l’état lance un référendum pour savoir si les Français sont d’accord ou pas avec la privatisation de l’Aéroport de Paris et ne leur donne presque aucune chance pour laisser le peuple s’exprimer sur le  sujet. Ce silence des médias en dit long sur leurs alignements sur la politique, le journaliste n’est plus aussi libre qu’il semblait être, je pense qu’en Chine c’est plus souple 😉

L’aéroport de Paris en détail

Ce lieu stratégique incontournable est un des points d’entrée sur notre territoire; si demain ADP est privatisé, ce sera une société privée qui décidera si une personne peut entrer en France ou pas. Je vous laisse imaginer deux minutes l’ouverture à la corruption que cela peut créer. L’autre bonne question est « Pourquoi vendre un bien du patrimoine des Français alors qu’il est de jour en jour de plus en plus rentable? ». Oui, contrairement à ce peuvent raconter des gens peu informés ou volontairement malsains, ADP est une source de revenus inestimable. Je vous invite à consulter la place boursière d’ADP, les chiffres en font des jaloux et c’est peut-être pour cette raison que l’U.E demande à la France de se séparer de toutes ces sources de revenus publics au travers des fameuses Grandes Orientations Politiques & Economiques (G.O.P.E). Au niveau des bénéfices annuels de l’aéroports de Paris, là aussi ça calme sévère, au premier trimestre 2019, le chiffre d’affaire a augmenté de 11,9% par rapport à 2018 et a dépassé le milliard d’Euro d’après le rapport officiel disponible ici. C’est assez simple à comprendre, ce bijou rapporte des sommes conséquentes à l’état et est un des éléments de notre patrimoine.

Si l’aéroport de Paris est rentable, pourquoi le vendre ?

Cette éternelle question qui revient sans cesse et dont la réponse est simple mais hélas pas colportée par les médias d’information. C’est la même chose qu’EDF qui à l’époque était une entreprise publique Française mondialement reconnue dans son domaine mais aussi dans le nucléaire, l’innovation technologique, etc. EDF était aussi une société qui rapportait gros à l’état et pendant que celle-ci faisait des bénéfices monstrueux, l’état la privatise sous un prétexte fallacieux, une demande de l’U.E concernant la mise en concurrence et la fin des monopoles. Pour ceux qui doutent encore, nous avons aussi le bel exemple de nos autoroutes, données à une société privée pour un montant misérable pour ne pas dire symbolique. Il faut savoir qu’une société publique exprime sa rentabilité dans les services qu’elle apporte aux citoyens, il suffit de regarder l’augmentation de prix de l’électricité ou du gaz depuis que EDF a été vendu pour comprendre que la privatisation n’apporte rien à l’état et encore moins au peuple. Le sort qui est réservé à ADP est le même que celui qu’a subi EDF ou nos autoroutes, vous pensez bien que des ultra riches ont l’envie pressante de mettre la main sur ce pactole public.

Où en est le référendum, comment participer ?

Le référendum est disponible sur cette page mais avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous recommande de lire ce petit tutoriel afin de ne pas tomber dans les bugs du site dont certains ont été corrigés. A l’heure où j’écris cet article il totalise 761 000 signatures, ce qui est pour le moment une bonne base mais rien de révolutionnaire. Il faut dire que, entre les bugs du site, le formulaire imbuvable, le silence des médias sur le sujet, le manque d’information publique et le silence politique, le nombre actuel des signatures relève presque du miracle. Je ne veux pas faire le rabat-joie mais il faut admettre que nous sommes en droit de se demander si la volonté initiale n’était justement pas de nous laisser faussement décider du sort de l’ADP. Même le CSA a été saisi à multiples reprises par des partis politiques, des groupes de citoyens, des associations, etc., car les chaines publiques d’information du groupe France Télévision n’informent pas les citoyens sur le sujet et vont même jusqu’à éviter tout débat sur le sujet. L’adage reste simple, moins on en parle et plus on pense que cela n’existe pas ou ne sert à rien. Beaucoup de Youtubeurs, créatifs, rédacteurs, etc., restent mobilisés et font plus de communication que l’état devrais faire sur cette privatisation. N’oubliez pas que ADP NOUS appartient, ADP fait parti de notre patrimoine et si demain c’est privatisé, les conséquences seront désastreuses pour nous car nous devrons combler le manque à gagner… Grrrrrrrrrrr !

On fait quoi après avoir signé ?

Parlons-en de ce référendum, parlons-en entre nous ou entre amis. faites passer le message, peu importe la manière tant qu’elle est constructive. Ne laissons pas des gens fortunées nous voler publiquement, montrons leurs que ADP est avant tout notre propriété et œuvrons pour une vraie démocratie tant qu’il en reste encore un peu. Je vous invite à regarder une des vidéo de mobilisation de quelques Youtubers réunis pour l’occasion…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher