skip to Main Content

Tout comme pas mal de gens dans le monde du Web, je ne peux pas ou plus rester sans m’exprimer sur le sujet. STOP ! Je n’ai pas envie d’être un de plus dans le silence, je n’ai pas envie non plus d’être un muet de plus face à ce qu’il est en train de se passer dans notre pays. Poliment je commencerai par dire qu’on se fout de notre gueule, là ça en est de trop. Dans quelques jours le gouvernement Français va mettre en place des couvre-feux sur 9 villes dont la mienne, autant vous dire que depuis ma chère enfance je n’ai jamais vu ça. Allez, on en parle…

Dans les faits, explique nous ce que tu sais ou a compris ?

Je ne vais pas rentrer dans les polémiques « mainstream » à deux balles, je ne vais m’intéresser qu’aux faits sourcés et ceux qui ne seront pas d’accord avec ces faits, ce n’est pas grave mais cela ne changera en aucun cas ces faits. Comme vous le savez tous, le COVID-19 a touché notre beau pays, la France au mois de février. La vague épidémique, tout comme n’importe quelle vague de virus qui attaque le système respiratoire (ex: grippe), fait son temps puis, pour des raisons qu’aucun spécialiste peut expliquer, elle s’éteint peu à peu jusqu’à former ce que les scientifiques appellent un « effet de cloche ». Cet effet n’a pas de rapport avec l’environnement, le temps, etc. Elle est observable sur tous les continents chaque année lors des épidémies de grippe, Covid-19, etc.

Bref, depuis fin avril 2020, la formation de cette fameuse cloche a eu lieu et depuis le mois de mai 2020, nous pouvons observer un nombre de morts du COVID-19 moins important que ceux des accidents domestiques (21 000 par an) ou ceux du tabac (73 000 par an), etc… Rassurez-vous, je ne suis en aucun cas réjouis des personnes décédées, je précise juste ces informations importantes car aucun média n’ose en parler ou très clairement expliquer aux gens qu’il est totalement inutile de s’exciter ou de paniquer pour rien. Ainsi, comme vous avez pu le constater via le tableau à jour avec les données de santé France, il y a depuis fin mai une descente fulgurante du nombre de morts; cette même donnée n’est pas à prendre avec des pincettes, elle est officielle.

Dans les faits, toujours, actuellement le taux viral du COVID-19 est quasi inexistant et les machines qui servent à produire des tests PCR sont toutes à fond et la majorité de ces machines sont réglées sur 37 à 45 cycles, ce qui au final produit en général des faux positifs (asymptomatiques). Ces faux positifs sont comptabilisés quotidiennement et viennent se rajouter par magie au fameux « nombre de cas », donnée sur laquelle les médias et le gouvernement se jettent pour mettre en place des mesures totalement liberticides. Dans une épidémie, n’importe quel spécialiste vous le dira, la seule donnée à prendre en compte est malheureusement le nombre de décès. Hors, à l’heure où je vous écris, depuis mai 2020 il y moins de morts du Covid-19 par jour que ceux liés à l’alcool, je vous laisse voir la courbe officielle, à vous de juger.

Pourquoi un couvre-feu, quel rapport avec le COVID-19 ?

Comme je l’explique plus haut, le gouvernement et ses amis les médias s’appuient sur le nombre de cas dépistés grâce à des machines réglées pour être ultrasensibles de manière à presque volontairement fabriquer des cas, je m’explique… Un test PCR effectué sur une machine réglée entre 37 et 45 cycles (cas actuel) va détecter un ou des fragments de virus non contagieux, juste présents dans votre organisme car vous avez peut-être développé une immunité ou autre mais vous n’êtes pas un véritable cas, vous n’irez pas jusqu’à la case hôpital. (Je vous conseille la lecture de cet article et de ses commentaires si vous voulez réellement comprendre les fameux tests PCR) D’après les chiffres officiels, plus de 80% des tests réalisés sont des faux positifs, dans les plus ou moins 20% qui restent, seules les très vieilles personnes à risque peuvent avoir des soucis de santé, là encore il suffit de regarder l’âge des gens qui décèdent depuis fin mai pour comprendre que la moyenne est et reste vraiment autour des 80 ans. Maintenant, juste avec ces données officielles, je me pose la question du couvre-feu, quel intérêt ? D’un côté les gens ont le droit de s’amasser dans des métros bondés jusqu’à là gueule mais n’ont bizarrement pas le droit d’être à plus de 6 personnes chez eux et sont interdits de sortir de 21h à 6h du matin sous peine d’une amende de 135€ et de 1000€ dans le cas d’une récidive. Heu… Rassurez-moi, je ne suis pas le seul à penser qu’on se moque de nous là ??!!

Plutôt que de reconnaitre une gestion plus que calamiteuse de cette crise sanitaire en février/mars dernier, les gus décident sans avoir consulté qui que ce soit d’instaurer un couvre-feu qui ne sert strictement à rien à la population Française. Comme dirait en réaction mon ami aux USA, « Ouatezefeuke! ». Depuis le début, les mesures ne sont pas sanitaires mais politiques, la tribune des 200 médecins et scientifiques qui a été censurée est plus qu’un signe d’une volonté d’instaurer une véritable dictature, je pèse mes mots.

Comme beaucoup d’entre vous et sans sombrer dans le complotisme, ce gouvernement tente en vain de maitriser la grogne de presque tous les secteurs d’activité du pays en allant jusqu’à interdire les rassemblements. Afin de vous démontrer que ce gouvernement est en roue libre, je vous invite sérieusement à comparer la situation de notre pays avec la Suède, un modèle comparable car la Suède est sur le même hémisphère que nous, attention aux comparaisons foireuses des médias de masse entre la France et les USA par exemple, tout comme la grippe, les hémisphères nord et sud ne se comportent pas du tout de la même manière. La Suède n’a pas confiné, n’a pas obligé le port du masque en milieu ouvert, n’a pas fermé ses restaurants, bars etc… Regardez le nombre de décès comparés à nous..

Au niveau de l’hôpital et du personnel hospitalier, il se passe quoi exactement ?

Beaucoup de personnalités dénoncent depuis des années la dilapidation des services publics en France par l’Europe et ses fameux G.O.P.E (Grandes Orientations Politiques et Économiques). Les Européistes disent qu’il ne s’agit que de recommandations, rien de plus alors que dans la réalité c’est tout l’inverse dont il s’agit. Ces fameux G.O.P.E s’articulent autour de l’article 121 du traité du fonctionnement de l’Union Européenne, ils sont dénoncés par des économistes, des hommes politiques, des scientifiques, et j’en passe. Presque personne ne les entends car vous pensez bien que les médias de masse n’osent pas inviter ces personnes à venir faire leur démonstration à des heures de grande audience. Figurez-vous qu’au travers de ces fameux G.O.P.E, l’Europe demande à la France de pratiquer des réductions budgétaires non négligeable dans tous ses services publics comme la santé, l’éducation, etc. La problématique actuelle c’est que de plus en plus de gens dans le secteur hospitalier savent très bien d’où viennent ces demandes de réduction budgétaires, ils savent aujourd’hui que l’Europe est derrière tout ça, raison pour laquelle une fois de plus le gouvernement Européiste tente en vain de les endormir. Trêve de blablas, je vous invite à regarder cette vidéo sur les G.O.P.E pour que vous puissiez comprendre qu’il ne s’agit pas d’orientations mais bien de directives…

Et maintenant, que faisons-nous ? As-tu des idées ?

Ce qui est clair depuis le début c’est que l’appartenance de la France à l’Europe n’est pas une superbe idée, cela fait plus de 15 ans que nous avons dit non et ils nous l’ont collé quand-même (merci Sarko). Sur un plan purement démocratique, ne pas appliquer la décision d’un peuple relève d’une dictature et c’est ce qu’il s’est passé. Je vous invite à regarder ce qu’il s’est passé pour le Brexit, tous les médias de masse sonnaient la fin du monde pour l’Angleterre alors qu’il n’en est rien, contrairement à nous l’Angleterre a investit plus de 33 milliard de livres dans son système de santé public, chose qu’ils ne pouvaient pas faire ou prévoir en restant dans l’Europe. En ce qui me concerne, je souhaite de tout cœur que la France redevienne souveraine, qu’elle puisse elle-même gérer son économie, son armée, ses services publics, etc. Pour ça il faut savoir voter par conviction et non comme la télévision vous l’a dit ou recommandé. Il existe quelques solutions politiques, je n’en parlerai pas, c’est à vous de les découvrir via des mots clés comme « Frexit » par exemple 😉

Que faire par rapport au couvre-feu… Je pense que je me tiendrai personnellement dans la désobéissance, je ne demande ou recommande à personne de faire la même chose. Chacun est « libre » de mener les actions qu’il souhaite, moi je ne veux pas de dictature, je veux juste être libre de penser, d’écrire, de lire, de parler, de chanter, … Demandez autour de vous, des résistances s’organisent, ils ne peuvent pas mettre en prison des millions de gens. De mon côté je ne consomme aucune marque de groupes industriels connus, je vais faire le marché tous les dimanches, les multinationales n’auront pas mon argent car pendant que nous nous appauvrissons, les 0,1% de Français ultra riches s’en mettent plein les poches. Je suis solidaire des corps de métier que je n’ai pas envie de voir disparaître, amis restaurateurs et autres entreprises qui risquent de couler, je suis avec vous !

L’heure est grave, je crois que beaucoup ne comprennent pas la gravité de la situation, ne laissons pas un gouvernement de pantins Européistes nous prendre nos libertés, agissons ! Je suis désolé mais c’est un peu fouillis, j’ai écris cet article en à peine 45 minutes, soyez indulgents -)

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher