Besoin de mes services ? Contactez-moi :

Quand ton aspirateur t’espionne…

0

Connaissez-vous les « Roombas » ? Ce sont des robots ménagers autrement dit des aspirateurs autonomes qui ont pour but de nettoyer nos foyers pendant notre absence. En 2009, ces fameux « Roombas » faisaient partie des robots les plus vendus dans le monde, les ventes ont grimpé jusqu’à atteindre plus de 5 millions d’exemplaires ! Ces petits robots aspirateurs, bien pratiques pour beaucoup, qui nettoient, font le taxi pour les chats, sont en réalité de véritables petits espions au cœur de tous les foyers qui en possèdent un; ils diffusent toute sorte d’informations personnelles à de grosses boites étrangères.

Introduit dans nos maisons depuis 2002, ces robots connectés déguisé en aspirateur autonome, a rendu service à beaucoup de gens qui par son intermédiaire ont pu se débarrasser d’une tâche ménagère fatigante et j’en passe. En 2015, iRobot met en vente son fameux Roomba 980, un des premiers « Robovac » (aspirateur autonome) connecté au net. Dissimulé derrière son succès commercial, ce robot enregistre silencieusement une cartographie parfaite et précise de nos foyers. Vous allez me dire que ce n’est pas grave, que vous vous moquer de savoir que la société qui vend ce robot aspirateur connait l’intérieur de votre maison… Si cette information vous semble anodine sachez qu’il y a tout de même de nombreuses et précieuses informations a exploiter dans la carte établie par les robots aspirateurs mise à jour constamment. Le « Roomba » connaît le plan du sol de votre maison, toutes les formes de tout ce qu’il y a au sol, et bien plus encore !

Le hic c’est que ces données sont nécessaires pour que le « Roomba » nettoie de manière efficace et s’en sert pour mettre à jour son cycle de nettoyage; il s’adapte à tous les changements, les meubles que vous déplacez, etc. Colin Angle (PDG de iRobot) est persuadé que cette collecte de données (à votre insu) serait utile avec d’autres objets connectés dans un foyer mais pour le moment seuls les Robovacs (aspirateur autonome) transmettent les données les plus précises. « Il y a tout un écosystème de choses et de services que la maison connectée peut livrer une fois que vous avez une carte riche du foyer, que l’utilisateur a permis de partager », a-t-il déclaré a Reuters.

Toujours selon Reuters, la société iRobot voudrait conclure un marché pour vendre toutes les cartographies des foyers à Google, Apple, ou même Amazon dans les mois et années qui arrivent. Pour faire simple, toutes ces sociétés seraient en mesure d’utiliser les données personnelles sur les foyers des consommateurs. Commercialement parlant ils avancent que ces informations pourraient leur servir à offrir le meilleur assistant de maison connecté mais tous ceux et celles qui ont un cerveau en fonctionnement savent très bien que non; imaginez votre intérieur modélisé et présent sur Google Map, je pense que les cambrioleurs ou autre seront ravis ! Le côté très « LOL » de cette histoire c’est que Colin Angle précise que « aucune donnée ne sera transmise si l’utilisateur n’a pas confirmé son désaccord au préalable », en gros tant que tu ne dis pas NON c’est OUI ! o_O !

Roomba Spy

Je suis allé lire les politiques de confidentialité de iRobot, il est bien écrit que dès l’achat du Roomba, la société sera autorisée à partager TOUTES vos informations personnelles. Vous pouvez malgré tout désactiver les fonctions de partages dans les paramètres, mais il n’en reste pas moins qu’elles sont actives dès l’acquisition du produit. De plus, en lisant l’article de Reuters, je traduit : « Nous pouvons partager vos informations personnelles avec d’autres parties dans le cadre de toute transaction de la société, comme une fusion, la vente de tout ou partie des actifs ou actions de la société, la réorganisation, le financement, le changement de contrôle ou l’acquisition de tout ou partie de notre entreprise par une autre société ou un tiers, ou en cas de faillite ou d’une procédure connexe ou similaire ». Un grand merci à Gizmodo pour la mise en évidence de cette clause présente dans tous les produits iRobot. En conclusion, que vous soyez d’accord ou pas, vous l’aurez compris, ils s’en tamponnent, vos infos personnelles deviennent leur propriété !

Imaginons deux minutes que des grosses boites nous veulent du bien, je me suis donc demandé comment les entreprises pourraient « positivement » utiliser ces données. La première chose à laquelle j’ai pensé et l’amélioration des enceintes connectées « Echo » produites et vendues par Amazon, les données cartographiques spatiales des pièces pourraient aider à connaitre l’acoustique des pièces et feraient que l’enceinte se règlerait automatiquement en fonction de l’endroit où elle se trouve. A cette idée vient se rajouter les pubs ciblées, imaginez que recevoir des tonnes de pubs en fonction de ce que vous possédez et la disposition de vos pièces; l’horreur !

Le Roomba agit bien comme un espion qui analyse tout votre chez vous et transmettra toutes les données aux diverses grosses boites marchandes auxquelles il est affilié. Comme d’habitude, beaucoup d’entre vous diront la phrase idiote et magique « Je m’en fou car je n’ai rien à cacher » mettant un terme à tout questionnement important comme par exemple : Jusqu’où les grosses boites vont-elles aller pour s’immiscer dans votre quotidien ? Dans le fameux 1984 de Georges Orwell, le gouvernement se retrouve derrière le très connu « Big Brother », aujourd’hui nous faisons plutôt face à de grosses boites qui souhaitent exploiter toutes nos données personnelles pour engranger encore plus de profits. A nous de savoir et de trancher, privilégier et sauvegarder notre vie privée contre le confort offert par ces objets connectés ?