skip to Main Content
Un Ordinateur Qui Ne Plante Jamais !

Quand j’ai lu cette news j’ai halluciné, c’est ni plus ni moins une des plus belles inventions de notre siècle dans le domaine de l’informatique. Figurez-vous que des chercheurs anglais de l’UCL (University College of London) on conçu un ordinateur qui a la capacité de se réparer tout seul, Whouaou !

Ils ont baptisé leur système « Ordinateur Systémique », leur technologie permets de faire tourner à merveille un système d’exploitation (Windows, OSX, Linux, etc.) pourtant déclaré dans un état plus que critique. D’après Newscientist.com la première application serait dédiée aux drones afin qu’ils se reprogramment de manière autonome aprés avoir subit des dégâts au combat, pas super « Glop » comme news mais la deuxième application est plus intéressante car elle permettra de carrément mieux simuler le fonctionnement de notre cerveau.

Tous les ordinateurs que nous utilisons tous les jours imitent très mal le fonctionnement de notre cerveau et de son réseau neuronal car toutes les opérations que vous demandez à votre machine sont traitées de manière séquentielle (un ordre après l’autre), un peu comme nous les hommes comparés aux femmes mais c’est un autre sujet. Dans notre cerveau les processus sont distribués, décentralisés et probabilisés, ils sont aussi tolérants aux défauts et surtout capables de se réparer seuls alors qu’aucun ordinateur, même le plus puissant du monde, ne sait faire ça.

Pour mieux comprendre, nos ordinateurs actuels suivent une liste ou jeu d’instructions qui est prise en compte au sein de la mémoire (Ram) puis exécuté et le résultat revient dans la mémoire. Ce processus se répète ensuite sous le contrôle d’un programme de comptage, c’est top pour manipuler des nombres mais pas du tout adapté pour une activité multitâche. Pendant que vous lisez mon article, si vous avez l’impression que votre ordinateur se concentre sur tout plein de programmes à la fois c’est pas tout à fait vrai car il concentre son attention sur chaque programme et de ce fait, un par un.

L’ordinateur créé par l’UCL (University College of London), relie toutes les instructions entre elles pour savoir quoi faire ensuite, le tout converti en données système. A chaque système est alloué une mémoire qui contient des données contextuelles, ça veut dire que ces données peuvent uniquement interagir avec d’autres systèmes similaires. L’ordinateur créé par l’UCL ne possède pas de système de comptage et les systèmes sont exécutés par un générateur pseudo aléatoire pour parfaitement imiter le fonctionnement de la nature. Les systèmes vont réaliser leurs instructions de façon simultanée et, contrairement à nos propres ordinateurs, aucun système n’est privilégié aux dépends d’un autre (Réel Multitâche), en conclusion c’est du pur calcul parallèle fait de manière aléatoire.

L’ordinateur systémique de l’UCL possède des copies multiples des instructions qui sont distribuées sur différents systèmes et si un système devient corrompu, l’ordinateur a un accés à une copie intacte pour réparer de façon autonome son propre code. Quand votre ordinateur crashe car il ne peut pas accéder à un bit de mémoire, l’ordinateur systèmique continue sans aucun mal à fonctionner car chaque système individuel possède sa propre mémoire.

Le petit plus c’est que l’équipe de l’UCL travaille actuellement à apprendre au programme à écrire son propre code en réponse aux modifications de l’environnement, dingue non ?!!

Si cette invention tombe dans le domaine public ou distribué sous licence GPL (j’en doûte), j’imagine déja les prochains O.S intelligents arriver, top non ?

Pablo Picasso disait « Les ordinateurs sont inutiles. Ils ne savent que donner des réponses », après tout une machine prétendument intelligente devrait savoir poser les bonnes questions, nous aider à réfléchir, nous surprendre. Au lieu de ça, elle restitue bêtement ce que des informaticiens ont mis dedans ^^

Source : newscientist.com

[social_essentials]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher