skip to Main Content
Google Partenaire Ou Ennemi De La CIA Et Du FBI ?

Inutile de vous demander si vous connaissez Google, je pense que cette question n’est plus à poser tellement le géant américain est présent dans nos vies de tous les jours. Nous savions tous que la CIA et FBI ont la possibilité de mettre sur écoute de nombreuses personnes jusqu’à la totalité de la population américaines sous le couvert du fameux Patriot Act, pour faire simple sous le couvert de cette loi toutes les agences américaines peuvent absolument tout faire concernant une ou plusieurs personnes en prétextant le combat contre le terrorisme…

Se que révèle Google est plus que surprenant, la firme a publié plus de 1000 lettres de demande de surveillance des comptes d’internautes, inutile de vous dire que l’opinion américaine a eu beaucoup de mal à avaler ça très facilement. Surtout qu’après les mises sur écoute gratuite (ça c’est cadeau de la maison blanche), ce sont les boîtes e-mail, les profils présents sur les réseaux sociaux (Facebook), les comptes de messagerie tels que Hotmail ou Skype qui pourraient avoir été surveillés. Et cerise sur le gâteau, tout ça bien sur toujours et au nom du fameux Patriot Act, voté juste après les attentats du 11 septembre dans le but de contrer le terrorisme par tous les services de renseignements.

Sur son propre Blog, Google tente de se justifier par : « Vous remarquerez que nous publions des éventails de chiffres mais pas de chiffres exacts. C’est pour répondre aux demandes du FBI, du département de la Justice et d’autres agences qui craignent que la publication de chiffres exacts révèle des informations sur les enquêtes en cours« . Non mais franchement, Google nous prends vraiment pour des lapins de 3 semaines, nous savons tous que ce message vise à satisfaire toutes les associations de défense des droits de l’homme aux Etats-Unis (il y en a, si si, je vous assure) qui ont vivement critiqué la mise en place du du célèbre Patriot Act.

Dans le genre foutage de gueule intergalactique, L’Electronic Frontier Foundation se félicite d’ailleurs de cette avancée et estime que c’est « une victoire sans précédent de la transparence« , je me demande vraiment si ces gens-là se rendent réellement compte de ce qui se passe réellement au niveau du flicage sur Internet.

Je ne sais pas si cela se reproduira ou pas à l’avenir, à vrai dire nous le saurons jamais car vous savez aussi bien que moi que nous n’avons aucun droit de regard sur les enquêtes en cours menées par les institutions gouvernementales aussi bien chez nous en France qu’ailleurs. Je ne pense pas être un danger potentiel pour notre société par contre une chose est sûre c’est que je ne supporterais pas de voir mon intimité violée par des gens que je ne connais pas juste parce-qu’ils s’ennuient au bureau. 🙁

[social_essentials]

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher