Besoin de mes services ? Contactez-moi :

Quand l’environnement console les joueurs…

0

J’avoue, à trop vouloir faire des jeux de mots dans mes titres je me retrouve avec un truc qui ne veux rien dire et surtout qui au final n’illustre pas du tout ce que vous allez lire. Retenez « environnement », « console » et « joueur », j’ai failli utiliser « gamer » mais comme je suis en sevrage d’anglicisme, vous comprendrez ma décision. Revenons à nos moutons, je suis tombé sur un article paru sur le très célèbre site du magazine Variety, lieu que je ne fréquente pas habituellement. Un sujet a pourtant retenu mon attention, Yves Guillemot, le PDG du studio Ubisoft qui avance qu’il ne reste qu’une dernière génération aux consoles avant qu’elles ne disparaissent à jamais.

Après lecture et vérification, Yves n’a rien pris d’illégal avant de balancer des propos aussi directs en mentionnant Microsoft inside dedans. Dans cette interview, le boss d’Ubisoft explique très clairement que le matos des « kikoo lol » va disparaître au profit du streaming. Je copie/colle ses propos après les avoir soigneusement et respectueusement traduis : « Je pense que nous allons voir arriver une autre génération, mais il est probable qu’il y ait de moins en moins de produits physiques. Avec le temps, je pense que le streaming deviendra de plus en plus accessible et permettra de se passer de matériel à la maison. Il y aura une prochaine génération de consoles, puis ce sera le streaming pour tous« . Rassurez-vous, si vous n’êtes pas encore prêts à faire vos adieux à votre Xbox One ou Playstation 4, il vous reste quelques années pour préparer l’enterrement. Mais pendant ce temps, ils ont décidé pour vous, le changement est en route…

Heu… Carmin c’est quoi le rapport avec l’environnement ? Juste un détail, moins de matos à produire est égal à moins de pollution, c’est juste une réflexion de fond car un serveur consommera peut-être plus que toutes les consoles réunies, à étudier. Des plateformes ont déjà commencé à amorcer le mouvement, Yéti, Playstation Now, Geforce Now, Shadow… Ils aiment bien le « Now » dans les noms des offres j’ai remarqué, « after » été peut-être déjà pris je pense. Malgré le plus grand nombre de jeux disponibles sur ces plateformes, la bascule complète s’avère être assez difficile, peut-être parce-que le monde des consoles est un marché de niche. Il reste aussi un autre facteur important, la connexion internet, il est évident que si toute la partie matérielle est pilotée à distance, la latence d’une connexion mettra à mal la jouabilité des jeux.

Autre élément important à prendre en considération, les nouveaux jeux pour un monde sans console devront être extrêmement accessibles. Vous pensez bien que si je veux jouer un jeu sur mon smartphone ou ma tablette, les éditeurs ont intérêt à suivre. Rassurez-vous, ils se moquent complètement de ce détail, leur but premier et de vous louer des jeux aux prix des jeux physiques. Venant de la part d’une boite comme Ubisoft, je ne suis pas inquiet sur le sujet, ils ont déjà peut-être prévu de facturer au pixel ou à la fréquence de rafraîchissement 😉

Je joue de temps en temps histoire de me poser après mes longues journées, les jeux auxquels je joue sont majoritairement impossibles à jouer sans clavier et souris; que deviendra ce type de jeux, vont-ils les supprimer pour des « neuneugames » ? De toute manière, je suis rassuré car l’histoire nous dicte que tout changement possède son propre paradoxe. Il suffit de regarder autour de nous, la résurgence des consoles rétro, même si le marché est totalement différent car là il est question de nostalgie avant tout. Sauf si les éditeurs créent une plateforme streaming dédiée aux jeux rétro…

[Rage quit]

 

 

Send this to a friend