Besoin de mes services ? Contactez-moi :

Les « merdias » par Aude Lancelin et Natacha Polony

0

Il y a de cela quelques jours, j’ai écrit un article qui avait pour titre « Quand les médias deviennent les merdias« . Pour ceux qui ne l’on pas encore lu, il s’agit d’un article qui apporte concrètement la preuve que les médias Français vous racontent absolument n’importe quoi dans le simple but de vous manipuler. J’ai fini de lire un bouquin super intéressant, « Le Monde libre », écrit par Aude Lancelin. Journaliste et spécialiste de la vie des idées, elle a été directrice adjointe des rédactions de L’Obs et de Marianne. Elle est aussi l’auteur de « L’Éloge de la politique », avec Alain Badiou (Café Voltaire, Flammarion 2017).

Grande question et vaste sujet, « croit-on encore à la liberté des grands médias dans notre pays depuis qu’ils sont entre les mains des fortunes du CAC 40 ? »

Les rédactions fondent comme peau de chagrin ; les journalistes se réfugient dans le « fact checking » pour éviter d’affirmer des positions trop tranchées ; une grande homogénéité idéologique s’installe ; la méfiance du public augmente ; la France plonge à la 39e place dans le classement de Reporter sans Frontières. Du jamais vu depuis la Libération. Avec Le Monde libre, prix Renaudot de l’essai 2016, Aude Lancelin avait ouvert les fenêtres sur la servitude des médias, après avoir été brutalement licenciée de son poste de numéro 2 de L’Obs.

Aujourd’hui elle se bat pour qu’on interdise aux actionnaires des télécoms de posséder journaux, radios et télévisions comme en Russie où il est impossible de posséder plus de 20% d’un média. Et qu’on repense une presse où chacun pourrait exercer son travail honnêtement, sans mettre sa tête en danger.

J’ai eu l’occasion de m’entretenir avec un ami journaliste indépendant qui m’expliquait que le monde du journalisme en France était divisé, presque tous les journalistes « honnêtes » ont quitté le navire des rédactions pour conserver leur impartialité. Il suffit juste de jeter un coup d’oeil à la carte suivante pour comprendre qu’aucune rédaction dans ce pays est objective.

Pour aller plus loin, je vous propose de retrouver Natacha Polony sur l’excellente chaine Youtube Thinkerview.

C’est grâce à des personnes comme Natacha Polony que des gens qui ne sont pas dans « la ligne acceptable » puissent être entendus, ce qui dans une démocratie serait normal…

 

 

Send this to a friend